Lotty Urban

Charlotte Urban (1915-1973)


Margaretha Charlotte Urban (surnommée Lotty) est née le 31 mars 1915 à Amsterdam du mariage de Nicolaas et Berendina Urban, dix ans après sa sœur Marijke.

Citoyenne néerlandaise, elle prend la nationalité française à l’occasion de son mariage avec Henri Tambuté en 1939, dont elle divorce en 1949 pour épouser en seconde noces Michel Leteneur. De ces unions naitront Geneviève Tambuté, Florence, Jérôme et Corinne Leteneur.

Philippe Smit qui fut hébergé chez les époux Urban durant la Première Guerre mondiale a connu Lotty dès sa naissance. Elle est encore enfant (11ans) lors de la séparation de ses parents et vit dès lors et jusqu’à son mariage avec sa mère et le peintre. Une très vive affection l’a toujours liée à ce dernier.

A compter de 1918 et pendant une vingtaine d’années, Philippe Smit la représente dans plusieurs tableaux.

C’est à son nom qu’est acquise en 1926 la maison de Recloses où un atelier est aménagé et dans laquelle il l’a peinte en 1931 cousant devant une fenêtre ouvrant sur la forêt [PS 387].

Rêveuse et chaleureuse, elle consacre les dernières années de sa vie à une peinture naïve et souvent charmante.

Dessin de Philippe Smit illustrant son petit mot à Marijke, ajouté à la lettre de Berendina adressée à sa fille, qui est chez des amis à Ede (LAS, [vers 1916], archives privées, Paris).

Lotty dans le sud de la France, 1932.